• Les spotbacks de Gérard Doulssane

     

         Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane     Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane

     

       LES   SOUVENIRS   DE   GERARD    DOULSSANE 

     

                    "  spotbacks  "  ...

     

     

       Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane

     

    Salut les amis !

     

    Mon souvenir de Maxim SAURY .............

     

    En 1959, j'étais un habitué du Caveau de la HUCHETTE  qui était proche de la FAC de Droit où j'étudiais avec  la prétention de devenir Maître FLORIOT ou à tout le moins Maître VERGES...

    Ce CAVEAU, Rue de la HUCHETTE, c'était le Temple de Maxim SAURY.

    Un soir, n'y tenant plus, je lui ai demandé de "faire le boeuf" avec lui et ses musiciens...

    Pas du tout stressé, sans même savoir si j'étais apte à me servir d'un piano il accepta, à ma grande joie.

    Et me voilà  assis devant le sourire d'ivoire de l'instrument avec les autres, Jean-Claude NAUDE  à la trompette, et le trombone, le bassiste, le batteur, dont les noms m'échappent aujourd'hui...

    Trois, quatre et c'était parti!

    Je vous jure:J'avais le trac aux tripes !...

     

    Je me souviens que le thème choisi c'était: "ON THE SUNNY SIDE OF  THE  STREET" un grand classique du jazz.

    Pourquoi ce choix de ma part ? Mais parce que c'est en Do majeur, plus facile harmoniquement pour moi qui à l'époque n'étais pas très expérimenté...

    Et c'est ainsi que depuis ce jour je marque fièrement en bleu sur ma carte de visite que : " J'AI JOUé AVEC Maxime SAURY"... (non non, là je pousse le contre- ut  un peu loin !!!...).

     

    Voilà.

     

    C'est un beau souvenir que je voulais partager avec vous.

     

    Peu de semaines plus tard je partais pour la guerre  d'Algérie...

    Et l'harmonie s'avérait soudain bien plus compliquée  !

     

    Amitiellement à tous,

     

    Gérard DOULSSANE.

     

     

                 Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane        Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane

     

    MAXIM   SAURY   :  DANS   LES  RUES   D '  ANTIBES -  1972

    GERARD  DOULSSANE  :  LES  FILLES   A   PAPA  -  1964

     

       Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane          Les   spotbacks   de  Gérard   Doulssane

     

              PAR   L '  INTERMEDIAIRE   DE   CETTE 

                              NOUVELLE  RUBRIQUE

                  ECRIVEZ   A   GERARD   DOULSSANE 

    IL   SE   FERA  UN  PLAISIR  DE  VOUS  REPONDRE

     

    « Le hit parade de salut les copains ( 9 ) Le printemps vient d ' arriver »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Mars à 12:05

    Bonsoir Gérard .

    Merci de nous conter cette belle tranche de vie  .

    C ' EST TOUJOURS UN PLAISIR  de t'écouter et de te lire  .

    A très bientot , mon ami  .

    Dan .

    2
    Samedi 18 Mars à 07:26

    Bonjour  Dan...

    Un récupilatif qui permet

    de mieux connaitre l'homme

    Je vous souhaite un samedi

    a la hauteur de vos ambitions

    pour commencer une très agréable

    fin de semaine avec la participation

    d'un soleil des plus gracieux.

    AmiCalement  

    J - G - R - C

     

    3
    Samedi 18 Mars à 08:41

    Bonjour Dan

    Bonjour  Gérard  .

    Félicitations pour cette nouvelle rubrique .

    Merci Gérard de nous faire partager tes belles rencontres .

    Bon week - end  a vous  deux .

    Gros bisous de Lotus  rose .

     

    4
    Samedi 18 Mars à 08:58

    Bonjour Dan, Bonjour Gerard,

    merci de cette nouvelle rubrique de souvenirs et des deux titres a ecouter,

    nostalgie des années 60 70,

    de bonnes periodes pour la variété, la musique

    loin de ces dernieres productions tele crochet trop formatées

    5
    Samedi 18 Mars à 10:01

    coucou my tonton

    que de beau souvenir pour notre ami gérard doulssane qui nous fait aussi découvrir une personne que pour ma part, je n'avais jamais entendu.

    pour les chansons de cloclo du 33 tours, c'est un peu mélanger dans "titre original" de ma rubrique mais il y a certaine surement qui ne sont pas encore publié, faudra que je monte dans mon grenier pour reprendre le 33 tours et voir les titres pour voir s'ils sont tous valider sur mon blog ou pas

    gros bisous super tonton

    bon samedi même sous la pluie

    6
    Samedi 18 Mars à 10:06

    Bonjour Gérard et dan 

    super cet article que des beaux gosses !  

    je passe rapidement,  car je suis absente, suit à un gros problème cardiaque de maman hospitalisée, sortie de réa hier 

    Donc j'ai immigré chez elle pour sa petite chatte malade, et quand je rentre de plusieurs heures assise sur une chaise, je suis HS

    Je suis toujours fidèle, mais moins présente pour le moment 

    Je reviens dés que je rentre a ma maison happy

    je vous embrasse tous les deux et vous souhaite un bon week end 

    MAryline 

    7
    Samedi 18 Mars à 11:47

    Bonjour Daniel, bonjour Gérard

    Excellent, c'était la mode à l'époque de faire des bœufs, mais là tu as visé haut quand même, je ne sais pas si j'aurais osé. Par contre j'aurais bien pris la place du batteur, même si je savais que jouer avec Maxime Saury était au delà de mes pouvoirs !

    Une belle tranche de vie qu'il faut garder en teête !

    Bonne journée à tous les deux

    Bien amicalement

    @lain

    8
    Dimanche 19 Mars à 06:55

    Bonjour mon cher Dan, Bonjour Gérard

    Merci tout d'abord à Dan d'avoir fait cette belle rubrique et d'avoir mis à l'honneur Gérard que je prends plaisir à connaître, une bien jolie chanson de Gérard que je découvre 1964 ouah j'avais 13 ans et dans ma petite campagne Lorraine à l'époque on nous passait du Jojo, Sheila, Eddy Mitchell, Sylvie Vartan, Françoise Hardy, Adamo, Dalida.. et je suis heureuse de découvrir cette jolie chanson de Gérard entraînante et une bien jolie voix Maxim Saury quelle magnifique musique et là je m'en souviens malgré les années. Tu as de superbes souvenirs Gérard sauf....la guerre mais çà hélas pas le choix.....

    Bon dimanche à vous deux et partagez vous des bisous d'amitié de la Réunion ensoleillée et chaude.

     

    9
    Dimanche 19 Mars à 10:00

    coucou my tonton
    hier j'ai regarder sur mon blog pour le 33 tours de cloclo
    en faite tout n'est pas encore mis, ils sont en hors ligne
    je te donne la liste que je t'ai préparer des titres mis sur mon blog et les titres qui ne sont pas encore poster

    le vagabond (poster le 5 octobre 2015)
    ma meilleure ami (pas encore poster)
    c'est le reggae (poster le 17 mars 2017)
    je cherche toujours demain (pas encore poster)
    il ne t'aime pas (pas encore poster)
    danse ma vie (poster le 10 novembre 2015)
    quelquefois (poster le 5 décembre 2014)
    laisse une chance a notre amour (pas encore poster)
    mandy (poster le 14 novembre 2013)
    dimanche après-midi (pas encore poster)
    savoir ne rien savoir (pas encore poster)
    cette année là (poster le 1 janvier 2015)

    voila tonton comme ça tu sais tout sur ce super 33 tours
    gros bisous
    bon dimanche à toi et a notre ami gérard

    10
    Dimanche 19 Mars à 12:01

    Bonjour Dan , bonjour  GERARD  

     

    Merci de ta nouvelle rubrique

    merci de nous faire connaître ton ami Gérard

     

    je viens d'entendre sa chanson  de 1963  Waouh  !!!

    dommage d'être fan d'une idole  et de ne pas avoir écouté d'autre chanteur

    merci a vous deux ! et triste de lire  que vous partiez pour la guerre d'ALGERIE

    EN TOUS CAS MERCI  A VOUS DEUX ? ET MERCI dAN POUR TON BLOG

    OU NOUS APPRENONS  BEAUCOUP  DE CHOSES

    bisous

    mADO

    11
    Dimanche 19 Mars à 14:54

    bonjour à vous deux

    on retrouve le poète dans ces lignes..

    "le sourire d'ivoire" très évocateur du choix de la musique et en même temps

    des louanges pour cet instrument dont j'aurais aimé savoir glisser mes doigts

    dessus !!

    bonne journée à vous deux

    12
    Dimanche 19 Mars à 17:37

    Bonjour Daniel, bonjour Gérard,

    Justement mon épouse qui vient de voir la photo de Gérard tout jeune demande quelle tête il a maintenant ... et oui on prend tous un peu d'âge, et plus le temps avance plus on en prend. yes

    En tous les cas je suis heureux de pouvoir discuter avec toi et Gérard par ton intermédiaire. Je ne trouve pas beaucoup de musiciens avec qui discuter sur nos débuts musicaux qui sont toujours un peu cahoteux.

    J'ai commencé quelques années après Gérard, vers 1964, je ne me souviens plus très bien.

    Tu as commencé vraiment à tremper dans la musique à quel moment Gérard ?

    En tous les cas c'est très très bien de faire cette rubrique.

    Bonne soirée et merci de ce partage génial, moi j'aime !

    Bien amicalement à tous les deux

    @lain

      • gérard DOULSSANE
        Jeudi 11 Mai à 16:42

        SPOTBACK ...

         

        Pardon de répondre tardivement !

         

        J'ai "trempé" dans la musique dès l'âge de 4/5 ans.

        Ma mère m'a mis de bonne heure au piano. Elle chantait divinement et aurait probablement osé une carrière si mon père ne l'avait  séduite au passage...Elle était alors  l'élève de Tita et Pépé PERISSET  chanteurs d'opérette et profs de chant à l'époque,  mais qui se rappelle d'eux ? ? ...

        J'ai un souvenir de Pépé et Tita...

        Un jour (j'étais un tout petit garçon) ils me firent visiter leur garde- robe, un long couloir fermé de  leur appartement, rue Bachelet * à Paris, transformé en vaste penderie, et je suis tombé en arrêt sur une épée, dans son fourreau, accrochée là à un clou...Car dans le temps les chanteurs-comédiens d'opérette et d'opéra devaient posséder tous les costumes et accessoires des rôles qu'ils jouaient. (Je ne sais pas si c'est encore le cas aujourd'hui.)

        Et en voyant mes yeux écarquillés devant cette merveille Pépé m'a fait cadeau de la rapière.

        Je l'ai toujours, pendue au mur de la maison. Le bout de sa lame avait été arrondi pour ne pas présenter de danger dans les duels scéniques. Mais aujourd'hui je n'ai plus le fourreau, perdu dans un de mes déménagements...

         

        Eh...P'tit randonneur...Dis à ton épouse que je ne suis pas encore trop décati. Je n'ai pas encore décidé d'éxagérément vieillir pour l'instant.  On verra ça dans..., disons ...trois semaines !

        Ah! bien sûr on change. Mais faut pas l'dire, ça pourrait nous foutre un coup de vieux !

        Pour en revenir à nos clés d'UT, j'ai vraiment débuté au GAB (Groupe Artistique Bellifontain) vers l'âge de 18 ans en tenant le piano et parfois la guitare artisanalement électrifiée dans notre petit orchestre de Jazz New Orlean's, ou en jouant de petits rôles dans certaines pièces présentées par ce joli petit théâtre à l'Italienne de Fontainebleau.

        Mais c'était avant de "monter à Paris" comme on dit ...

         

        Amitiellement à vous deux et aux copains du TEMPS DES ...

         

        Gérard DOULSSANE.  

         

         

         

         

         

         

         

         

      • gérard DOULSSANE
        Jeudi 11 Mai à 16:52

        Suite et fin de ma réponse à P'TIT RANDONNEUR ...

        * Mes vieux amis chanteurs lyriques avaient choisi d'habiter Rue Alfred BACHELET parce que c'était justement un compositeur Français, auteur de l'opéra UN JARDIN SUR L'ORONTE et de musiques symphoniques.

        Voilà mon oubli réparé.

        Gérard DOULSSANE.

    13
    Dimanche 19 Mars à 18:44

    Bonsoir Dan,

    Bon je suis née en 1959, donc c'est normal que je ne connais pas trop Gérard Doulssane. Merci à lui de partager ses souvenirs, je comprend qu'il a du avoir le trac en jouant pour la première fois en vedette. 

    J'aime beaucoup "Les filles à papa" une découverte pour moi. 

    Bonne soirée, bises, Véronique

      • Gérard DOULSSANE
        Lundi 20 Mars à 19:55

        SPOTBACK ...

         

        Eh oui !... Il y a aussi des FLEURS A PARIS  !...

         

        Merci de ton petit mot.

        Je ne jouais pas en vedette, bien au contraire, je me faisais tout petit, trop heureux que Monsieur Maxim SAURY accepte que je joue un thème avec lui...

        Mais le trac était bien présent, ça c'est certain !

        Sinon, j'avais déjà l'habitude de jouer en public car nous avions un petit quintet de jazz new orlean's à Fontainebleau où j'habitais à l'époque...Mais ceci est une autre histoire !

        Sacré souvenir quand même !

        Amitiellement,

        Gérard DOULSSANE.

      • gérard DOULSSANE
        Vendredi 12 Mai à 10:02

        Réponse tardive à la pervenche de Paris...

         

        A bien réfléchir que tu sois née en 59 n'est en aucun cas une excuse pour ne m'avoir pas connu avant ...

        Ma femme est née aussi cette année là et je te jure qu'elle me connait parfaitement bien... (LOL, GAG, etc.)

        Amitiellement,

         

        Gérard DOULSSANE

         

         

         

    14
    Lundi 20 Mars à 07:02

    bonjour daniel

    j'étais trop jeune pour écoute de la musique

    je te souhaite une bonne journée

    amitié claude

    15
    Lundi 20 Mars à 07:51

    Bonjour chers tous deux

    C'est super de pouvoir vous appeler Gérard et toi, j'imagine tous les bons souvenirs que vous avez en commun, les années passent mais pour certaines choses c'est comme si on s'était quitté la veille. J'aime dans ses écrits à Gérard sa simplicité, sa gentillesse, on ressent aux travers de ses mots une belle personne, tout comme toi cher Dan.

    Merci pour ton gentil passage.

    Je te souhaite un beau lundi au soleil et que cette journée sente bon le printemps.

    Gros bisous d'amitié de mon beau ti rocher.

    16
    Lundi 20 Mars à 08:21

    Bonjour Daniel et bonjour Gérard

    Merci mon Daniel pour cette rubrique qui permet de partager les souvenirs de M Gérard Doulssane . Et merci à vous gérard de ce joli moment . Je vous découvre grâce à Daniel , la chanson de 1964 est super sympa  , j'étais trop "petiote" à l'époque  (2 ans ) pour vous connaître mais peu importe , la découverte est belle et la musique quelle qu'elle soit rapproche les personnes .

    Bonne journée mon Daniel et bonne journée aussi Gérard

    Bises

    Nadine 

    17
    Lundi 20 Mars à 10:10

    coucou my tonton et gérard

    moi aussi j'apprécie gérard, toujours la pour répondre quand on pose des questions via ton blog, rare qu'un chanteur soit aussi présent et le savoir sur nos blogs nous touche encore plus, ne change jamais gérard on t'apprécie trop comme tu es cool.

    de rien mon tonton pour t'avoir préparer la liste des titres du 33 tours de cloclo, j'avais préparer ma soirée rien que pour toi en zappant dans ma rubrique "chansons originale", je me suis donner un vrai plaisir sachant que c'est pour toi que je l'ai fais hi hi

    les autres titres qui sont en hors ligne, je les mettrais au fil du temps, j'ai tellement de chose a mettre que je ne sais jamais par quoi le jour ou je poste une nouvelle chose lol

    bon début de semaine avec le retour du printemps

    gros bisous

    18
    Lundi 20 Mars à 10:50

    Bonjour mon cher Dan et bonjour cher Gérard

    C'est vrai quen 1964 j'avais 13 ans et j'avoue qu'à l'époque je ne connaissais pas Gérard, et cela m'a fait énormément plaisir de le découvrir, un beau jeune homme avec une bien jolie voix et en plus un homme charmant alors merci cher Dan pour cette belle rubrique et merci à Gérard et cela me touche beaucoup qu'il écrive et réponde si gentiment aux commentaires. J'ai découvert sur YOU TUBE cette jolie chanson de Gérard, superbe. Voici le lien ci-dessous.

    Bel AM et gros bisous d'amitié de mon ti rocher La Réunion

     

    https://youtu.be/FY3f5L1iUiw

      • Gérard DOULSSANE
        Lundi 20 Mars à 17:04

        Salut "Belle île en mer" ...(SOUCHON/VOULZIE, of course!)

         

        Merci de tes compliments pour "ROSE SONT LES ROSES".

        C'est la seule chanson de mon répertoire que j'ai exceptionnellement écrite à deux mains avec mon ami André TISSOT (V. Internet...)

        La raison en est simple...

        Mon éditeur Belge, Louis VON RUYMENANT dont la firme eut son heure de gloire lorsqu'il "dénicha " LA DANSE DES CANARDS" (plusieurs millions de disques vendus comme on sait !) a eu l'opportunité d'éditer "ROSE SONT ..."

        Il l'a fit enregistrer  en Flamand par  Marc DEX , vedette Belge à l'époque...

        Et il m'a confié le  play-back  pour la faire en français.

        C'etait  d'un style différent de celui dont j'avais l'habitude

        et j'ai eu envie d'en faire les paroles avec Henri TISSOT avec qui j'écrivais alors pour la chanteuse de  Paname  FAUVETTE, (v. Internet, "PIAF, LA VERITE" , livre signé Emmanuel BONINI ,qui parle de FAUVETTE et de ses auteurs dont j'étais.)

        Cette p'tite chansons, avec de nombreux violons, a donc fait une carrière internationale et s'est très bien vendue.

        La musique est de Marino MARINI, compositeur Italien aux multiples tubes qui dans les années 5O/6O inondaient les radios/télés en France (V. Internet).

        Et c'est grâce aux droits d'auteur qu'elle m'a procurés que j'ai pu acheter.....mon VELO SOLEX  dont je te parlais précédemment ! ( LOL )

        (Non , je déconne ! j'ai pu en acheter DEUX, un pour le dimanche, un pour  les jours de semaine ...)

         

        Amitiellement à tous, 

         

        Gérard DOULSSANE.

         

         

         

         

      • Gérard DOULSSANE
        Lundi 20 Mars à 17:24

        Rectifications pour Ile de ..

         

        Lire: "Il la fit enregistrer..." et non Il l'a fit enregistrer."

        et "André TISSOT" , pas "Henri TISOT" l'humoriste que j'ai toutefois eu l'occasion de rencontrer à Toulon chez Fernand BONIFAY et qui imitait si bien DE GAULLE !

        Mille excuses !

        G.D.

      • Lundi 20 Mars à 17:35

        Bonjour Gérard .

        MERCI de nous avoir expliqué la naissance de

        cette belle chanson  qui est :

        ♫  ROSES   SONT  LES  ROSES 

        Avec toute mon amitié ... Daniel

         

        http://zupimages.net/up/17/12/di0s.jpg   LIENS  DIRECTS  POUR  ECOUTER

                                                   ♫  ROSES   SONT  LES  ROSES   ♫

         

        http://mazurette.eklablog.com/gerard-doulssane-de-detournement-de-majeur-a-cap-canaveral-sun-a126892608http://mazurette.eklablog.com/gerard-doulssane-de-detournement-de-majeur-a-cap-canaveral-sun-a126892608

         

         

        http://mazurette.eklablog.com/les-dedicaces-de-gerard-doulssane-a126983808http://mazurette.eklablog.com/les-dedicaces-de-gerard-doulssane-a126983808

         

         

    19
    Lundi 20 Mars à 12:59

    Bonjour mon Rominet et Bonjour Gérard

    Sympa de partager mon cher Gérard tes beaux souvenirs ,tu as fais la guerre d'Algérie , y'en a fallut du courage , ça a du être terrible .... 

    J'écoute les filles à papa , en 1964 j'avais 7 ans , pensais pas à écouter les musiques , pensais plutôt à jouer avec mes nounours lol . Clara et Chantal , tiens !! savais pas que Chantal était là aussi mdr , c'est ma grande sœur ... enfin , le prénom hihi

    Jolie la chanson , et je vais enchainer avec Maxim Saury ... ahh , ça remue bien , allez tous en piste , c'est la fête

    Merci pour ce beau moment à tous les 2 , et je vous embrasse très fort , belle journée à vous mes chers amis

    20
    Lundi 20 Mars à 14:52

    Bonjour Gérard, bonjour Daniel

    Ah mais je ne doute pas que Gérard est resté aussi beau que lorsqu'il a débuté. Je plaisantait seulement, mais il fallait que je lui dise smile

    Une carrière bien remplie à ce que je vois, et je ne pense pas que tu t'arrête maintenant de faire de la musique, quand on tombe dedans c'est comme si on tombeau dans la potion magique d'Obelix et Asterix, on en garde des traces toute sa vie, mais c'est tellement beau !

    Que fais tu de nouveau en ce moment Gérard au niveau musical ?

    Je vous souhaite une bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

      • Gérard DOULSSANE
        Lundi 20 Mars à 19:35

        SPOTBACK ...

         

        Salut P'TIT RANDONNEUR

        Merci de ta réponse.

        Tu as raison ! La musique c'est comme la potion magique, quand on est né dedans on la boit jusqu'à la lie !

        Ma mère (qui était chanteuse classique) m'a fait un beau cadeau en me m'asseyant au piano dès l'âge de 4/5 ans. (Mes pieds ne touchaient pas les pédales ! ...)

        Actuellement je caresse toujours le sourire d'ivoire de ce bel instrument.Un instrument n'est jamais vaincu et je dois lui résister le plus longtemps possible ne serait-ce que pour lui montrer mon respect.

        Et puis il arrive qu'on me demande des petits trucs, genre jingles pour des radios libres, parfois en Italie où j'ai quelques relations fidèles,  ou encore un texte par-ci par-là.

        Ma principale occupation c'est surveiller mon catalogue, voir ce qu'on dit de moi sur le Net, les chanteurs ou les groupes qui reprennent mes chanson ou mes musiques, les ventes de mes CD de chansons de salle de garde,etc.

        "Parlez-moi d'moi y'a qu'ça qui m'intéresse" dit une chanson...

        C'est vrai que les artistes aiment qu'on les aime, c'est certainement pour cette raison, surtout, qu'ils choisissent ce drôle de job.

        Et pour ça LE TEMPS DES COPAINS est bien présent !

        Merci les amis.

        Et si tu veux tout savoir je m'occupe pas mal de peinture.

        Mon grand-père était artiste peintre et je suis en train d'écrire son CATALOGUE RAISONNé, ce qui m'occupe pas mal (recherches, Compilations de ses oeuvres, articles à écrire pour les revues spécialisées... et l'ACADEMIE de PEINTURE/SCULPTURE au village des peintres de BARBIZON qui porte son patronyme, (V. GOOGLE.)

        A bientôt,

         

        Amitiellement ,

        Gérard DOULSSANE.

         

         

         

         

         

         

      • Mardi 21 Mars à 10:46

        Bonjour Gérard et surtout merci de cette longue réponse.

        Tout d'abord je tiens à m'excuser du nombre de fautes d'orthographe que j'ai faites dans mon commentaire qui t'était adressé. J'essaie de faire attention, mais peut-être que, ce jour la, j'étais ailleurs !

        Je pense que lorsqu'on a des parents ou un parent musicien dans la famille ça aide beaucoup, et le fait de commencer le piano très jeune donne envie ou non de démarrer une carrière musicale. Les places sont difficiles à obtenir souvent, mais quand on se fait un petit coin, ce n'est que du bonheur je pense, car comme tu le dis un artiste aime être reconnu et qu'on l'aime, mais je trouve que c'est normal car c'est un métier, que dis-je, une vocation, un sacerdoce qui demande énormément de travail, de patience et qui apporte souvent son lot de déceptions !

        Mais je vois que de ton côté tu continues à travailler, c'est ça la polyvalence des artistes complets. Ce ne sont pas les idées qui manquent et il y a toujours une bonne raison de continuer à faire de la musique. Déjà parce que l'on aime, puis pour ne pas vieillir trop vite (la musique conserve ...).

        En tous les cas je suis extrêmement heureux d'avoir fait ta connaissance, même si c'est par blog interposé.

        Je te souhaite encore une très très longue vie musicale, une vie où l'on trouve beaucoup de bonheur et de plaisir.

        Bien cordialement

        A toi aussi Daniel, bien sur ... désolé je t'avais mis un peu de côté dans ce commentaire.

        @lain

    21
    Lundi 20 Mars à 15:49

    bonjour, je découvre cette chanson sur les filles, dommage certaines paroles m'échappent, il faudrait, si c'est possible, une prochaine fois nous donner les paroles..je ne les ai pas trouvées sur le net

    bonne soirée

      • Gérard DOULSSANE
        Mardi 21 Mars à 15:51

        Salut CHEVRETTE !

        Pour "LES FILLES A PAPA", si tu me dis à quel endroit il y a des paroles que tu ne comprends pas bien je me ferai un plaisir de te guider...

         

        Amitiellement,

         

        Gérard DOULSSANE.

    22
    Mardi 21 Mars à 07:43

    bonjour daniel

    je te souhaite une bonne journée

    amitié claude

    23
    Mardi 21 Mars à 17:26

    bonjour,

    pas grave pour les paroles j'ai compris globalement

    par contre les premiers mots...après carmagnole..le début 2e strophe..par exemple

    mais bon j'ai compris que c'était tout un poème ces filles !!!

    bonne soirée

     

      • Gérard DOULSSANE
        Mardi 21 Mars à 18:41
        Mademoiselle CHEVRETTE,

        Sachez qu'un auteur de chansons qui s'est parfois
        fait suer à grosses gouttes sur sa feuille blanche en suçotant son porte-plume anxieusement pour faire rimer ses vers est tout triste quand une fervente auditrice lui dit qu'elle "a compris GLOBALEMENT "ce qu'il essayait d'exprimer.

        Je plaisante bien sûr !

        Et c'est pour éviter toute confusion que j'ai décidé de relever mes paroles à l'oreille et de te les faire parvenir dès demain.

        Il est pas sympa DOULSSANE ???

        Mais tu as raison: ces gonzesses là...c'est "tout un poème " ...

        Amitiellement,

        G.
      • Gérard DOULSSANE
        Mercredi 22 Mars à 14:27

        LES FILLES A PAPA …                    (Paroles et musique de Gérard DOULSSANE,

                                                                 Enregistrée sur disques BARCLAY.)

                                                                        

                        Chanson « engagée » stigmatisant la lutte des classes

                            ainsi qu’on a tendance à le faire à l’adolescence…)

         

        Tout habillées d’actions d’pétrole

        Elles habitent du côté d’Saint-CLOUD

        Avec un toutou à poil doux

        Et le respect d’la Carmagnole…

        Elles s’appellent CLARA ou CHANTAL

        Et vont le dimanche à la messe,

        Se mettre un coussin sous les g’noux

        En rêvant d’autres carnavals …

         

        REFRAIN : Les filles à papa c’est tout un poème ! C’est tout un poème !

                             Les filles à papa .

         

         

        Elles ne s’marient pas : « Elles convolent » !!!!,

        Avec un NOM à épisodes…

        Pour la chronique c’est plus commode !

        Ca remplace presqu’une auréole ! …

        Parfois des enfants incertains

        Leur naissent avec u-ne guitare

        Et par-lent un’ lan-gue bizarre

        Qu’ils ramènent d’un soleil lointain…

         

        (REFRAIN)

         

        Il arriv(e) qu’e-lles s’émancipent

        Et claquent la grille de leur château ;

        Ca fout des frissons dans le dos

        De tous les  sacrés vieux principes !

        Il leur arriv’ mê-me d’aimer

        Le vin rou-ge de la Bohème…

        Il arriv’ qu’elles di-sent : « je t’aime »

        A un troubadour sans collier …

         

        (REFRAIN)

         

        Elles font alors, dans les Salons,

        Parler d’elles avec des pincettes …

        Peut-être que certaines regrettent

        De n’avoir jamais passé l’pont ;

        Il peut dir’ c’qu’il veut, mon aimée,

        Tout ce beau monde que tu as fui …

        Nous deux on s’aime sous les toits gris

        Loin d’Saint-CLOUD…et du monde entier ! OUAIS !!!! 

        (Histoire vécue, à ce moment là ! ( Souvenir...)

    24
    Mercredi 22 Mars à 04:55

    bonjour dan..

    petit passage 

    pour vous souhaitez

    une bonne journée

    AmiCalement

    J - G - R - C

    25
    Mercredi 22 Mars à 07:02

    Bonjour mon cher Dan

    Aujourd'hui je ne pourrai pas écouter car je suis sur mon ordi portable qui rame d'enfer car mon petit fils a monopolisé mon PC, mais je remercie encore Gérard pour sa gentillesse et toi pour l'avoir mis à l'honneur, ce n'est que du bonheur.

    Merci pour ton gentil commentaire.

    Je te souhaite une délicieuse journée printanière.

    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

    26
    Jeudi 23 Mars à 13:37

    Bonjour et Merci

    pour les paroles de la chanson

    j'apprécie doublement pour cette gentillesse

    et  cela m'a permis de mieux apprécier la chanson, je suis de nature curieuse.. encore merci et bonne journée

    27
    Lundi 27 Mars à 09:25

    Par ici je viens faire un gros bisous à Gerard !  je n'oublie personne ... mais ... 

    je reviens vite 

    Bonne semaine a toi 

    gros bisous 

    Maryline

    28
    Lundi 10 Avril à 19:11

    Coucou cousin  bon pas encore eu le temps de voir pour le quiz j'ai reconnu Sheilà  bises bonne semaine monia

    29
    Gérard DOULSSANE
    Dimanche 27 Août à 16:55

    SPOTBACK ...

    Salut à tous,

     

    Lorsqu'en 1970 je me suis rendu chez Colette RENARD pour lui présenter ma chanson: "L'ETOILE D'UN MARIN ..." elle m'avait reçu dans la maison qu'elle habitait en pleine campagne à MILON-LA-CHAPELLE  pas loin de la capitale.

    C'était une grande maison basse, style campagnard, qui m'a plutôt fait songer à un grand mobile-home préfabriqué (mais de qualité), avec une jolie cheminée dans la pièce principale où il y avait un piano à queue.

    L'hôtesse  n'avait pas fait de frais vestimentaires. Pantalon de velours côtelé, bottes aux pieds, elle était très cool, très nature.

    Elle s'absenta un moment pour aller glaner une brassée de bois

    sur son immense terrain arboré qui noyait l'habitation, afin d'allumer un feu car la saison était  fraîche. Pendant ce temps je me suis familiarisé avec le piano. 

    Elle revint bientôt les bras chargés de fagots, telle une simple paysanne familière de ces gestes .

    Alors je lui ai envoyé ma chanson en m'accompagnant sur son PLEYEL...

    Elle m'écouta attentivement.

    Quand j'eus terminé elle m'annonça: "C'est tout à fait pour moi et je sais déjà comment je vais l' interpréter."

    BINGO !

    Le contraire m'aurait mortifié car ce refrain je l'avais tout spécialement écrit pour elle...

    J'étais vachement content que cette grande dame de la chanson que j'avais vu jouer au Cirque d'Hiver et ailleurs à diverses reprises m'honore de son choix, elle qui était constamment sollicitée par tant de compositeurs... 

    Puis Colette  nous fit un thé, et ce moment d'intimité près d'un feu de bois avec elle m'est demeuré un indéfectible souvenir.

     

    Quelques jours plus tard elle m'appelait  à Paris pour m'annoncer qu'elle ferait bientôt la nouvelle émission d'ANTENNE DEUX: "PODIUM 70" et qu'elle me voulait comme invité d'honneur...

    J O I E  !!!!

    Dans cette émission elle chanta merveilleusement bien "L'ETOILE D'UN MARIN..." , et j'en ai aujourd'hui un CD.ROM que nous espérons vous faire   partager  dès que possible . 

    Quant à moi j'ai envoyé ma toute dernière que je venais d'enregistrer : "MON PETIT CONFORT", accompagné par le grand orchestre de CARAVELLI, un vrai bonheur !

    Soirée inoubliable, en plus c'était ma première télé  couleurs ...

    Le soir où cette émission  fut diffusée je n'étais pas à Paris, j'avais un contrat au casino d'OSTENDE en BELGIQUE. Et c'est donc à travers la vitrine d'un marchand de télés qui laissait ses postes allumés toute la nuit que je me suis vu, multiplié simultanément par une quinzaine d'écrans...

     

    Amitiellement à tous LES COPAINS DU TEMPS DES ...

    Gérard DOULSSANE.

     

     

     

    30
    Lundi 28 Août à 15:56

    Bonjour  Gérard  .

    MERCI  de  ce  nouveau  "  SPOTBACK  " nous contant  si  bien

    cette  belle rencontre  entre  COLETTE  et  TOI  .  cool

     

    http://zupimages.net/up/17/35/vvpp.jpg

     

             http://zupimages.net/up/17/35/of3h.jpg

     

    Amitiés  ... Dan

    31
    Lundi 28 Août à 17:13

    Bonjour a tous

    et merci a Gerard pour ce nouveau moment de souvenirs d'une grande dame de la chanson française

    j'ai appris ce matin la disparition de Mireille Darc, je lui rends hommage dans une de ses chansons sur mon blog musical, ce n'etait pas une chanteuse mais elle s'y est essayé dans la fin des années 60

    32
    gérard DOULSSANE
    Jeudi 21 Septembre à 17:40

    SPOTBACK ...

     

    Un truc marrant que je viens partager avec vous...

     

    années 70 ...

    Un copain, André MATHIS, pour qui j'écrivais des chansons me dit un jour qu'il a signé un "gala" pour la FOIRE A LA BROCANTE  de CHATOU et que son pianiste, souffrant, ne peut pas venir avec lui pour ce spectacle...

    Comme il sait que je peux sauver la situation il me demande avec beaucoup de ronds de jambe, de précautions oratoires si, éventuellement, sans me déranger, enfin, si je peux, si c'est possible, parce qu'il est très emmerdé sans son pianiste, qu'il va perdre des sous si je ne le fais pas, etc. etc.etc.   Bon ! Tu peux m'accompagner ???

    Je n'avais rien de spécial à faire et le cacheton était très alléchant.

    J'ai dit oui.

    Et nous voilà à la FOIRE à LA BROCANTE...

    Imaginez au milieu des stands un immense Barnum érigé à même la terre battue et, attablées, environ quatre cents personnes totalement avinées et frénétiques  ...

    Tu parles d'un "gala" !

     

    Et on m'emmène voir si le piano convient au "maître"...

    Ah Ah Ah ! ! ! ! ...OUPS ! ! !  Waaahou !!!!

    Ils avaient dû allé l'emprunter au curé de la paroisse car en fait de piano c'était un harmonium à pédales, pied gauche pied droit, et l'instrumentiste, tout en jouant, dfvait pédaler, pédaler, pédaler comme POULYDOR dans le col de L'ISERAN, pour alimenter la soufflerie et produire du son ...

    Bon. J'étais là, je ne pouvais plus reculer et laisser tomber mon pote. Pour tout dire la performance insolite commençait à m'amuser...

    André MATHIS chantait une dizaine de chansons, dont "C'EST TRES FRANCAIS" que je lui avais écrite, (v.google), et quelques autres de mes salades.

    Alors mes amis imaginez votre copain DOULSSANE  écroulé de rire à en pleurer, pianotant et pédalant, pédalant comme un damné dans une odeur de frites à gerber  et une chaleur de sauna à occire un bison !.........

    Ah! nous étions loin du PLEYEL de mes rèves et j'ai compris ce soir là que je n'avais pas les qualités de la vieille fille à moustache qui accompagne la chorale des grenouilles de bénitier à la messe du dimanche ! 

    Mais quelle rigolade je vous jure ! Un souvenir hors du commun!  

     

    Amitiellement,

     

    Gérard DOULSSANE.

     

    33
    Vendredi 22 Septembre à 09:53

    Bonjour Gérard .

    MERCI de nous conter ce souvenir amusant  .

     

     

     

    http://zupimages.net/up/17/38/eubp.jpg

    aMITIES  ... Dan  .

    34
    Vendredi 22 Septembre à 10:05

    Bonjour Gerard et Dan

    en effet si l'instrument ne suit pas, c'est un peu dur pour le musicien de faire son travail,

    comme tout travail on ne peut bien travailler si on ne nous fournit pas les bons outils, les bons instruments, les bonnes choses ......

    parfois il vaut mieux rire de la situation et bon an mal an cela fait des anecdotes a raconter eh eh eh

      • gérard DOULSSANE
        Vendredi 22 Septembre à 10:33

        Salut Justelenoir,

        J'espère t'avoir fait sourire avec mon aventure de CHATOU !

        Et merci d'avoir eu le bon goût de ne pas ironiser avec l'adage bien connu: "Les mauvais ouvriers ont toujours de mauvais outils..."

        Amitiellement,

         

        Gérard DOULSSANE

    35
    gérard DOULSSANE
    Il y a 1 heure

    QUICKSPOT   (Gérard DOULSSANE).

     

    Salut les amis !

     

    Je viens encore vous raconter ma vie, en espérant ne pas trop vous gonfler la tronche avec mes histoires ...

    Hier soir Nelly et moi recevions à dîner de nouveaux amis.

    Elle, est Hongroise.

    Lui, Suisse alémanique.

     

    Si je vous en parle c'est que ce sont des gens hors du commun.

    En effet ils ont voué leurs deux vies au sauvetage  des animaux et, particulièrement, les singes...

    Ils recueillent des singes (sapajous, ouistitis, capucins etc.) dont les zoos ou les particuliers ne veulent plus, ils les soignent, les tranquillisent, leur consacre toute leur attention. Bénévolement, ça va de soi, et dans un but tout à fait désintéressé.

    On aimerait rencontrer plus souvent des gens comme ça !

    Ca aide à vivre et à surmonter les noirceurs de l'existence...

    Nous sommes fiers de compter parmi leurs amis.

     

    Ils appellent leur engagement "LE PARADIS DES SINGES".

    Cette formule peut sembler en peu élémentaire mais elle est

    hyperchargée de tendresse et d'amour.

     

    Lui, exerce un travail à l'extérieur dont le fruit , ajouté aux dons sporadiques de quelques amis des animaux, leur permettent d'avancer dans leur entreprise.

    Ce n'est certes pas toujours facile mais c'est là tout le noble sens de leur vie de couple.  

    Evidemment je les ai "initiés" à notre Blog LE TEMPS DES COPAINS qu'ils vont régulièrement consulter et qu'ils trouvent super, ( BRAVO DAN !). Ils m'ont d'ailleurs dit qu'ils y mettraient un commentaire, car ils se débrouillent assez bien dans la langue de Molière...

    DES GENS RARES !

    Ils m'ont dit que je ne dénoterais absolument pas au milieu de leurs primates...

    Ah! Merci les copains ! Ca fait plaisir,je vous jure !

     

     

    Amitiellement à tous,

    Gérard DOULSSANE.                                                                                                                                                                                   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :